Archives mensuelles : octobre 2016

Le Tripôt vous offre un ver…

Pour ceux qui souhaiteraient composter leurs déchets organiques, mais qui ne peuvent pas venir aux permanences du Tripôt, une autre solution existe. Certes, pour les chanceux, il reste le compost du fond du jardin chez ses proches. Mais il existe aussi le lombricompostage, solution d’intérieur qui vous permettra de reconsidérer le rôle des vers de terre.

DSC_0012bTout le monde a déjà croisé le chemin de cette créature dénuée en apparence de tout attrait. Nu, sans yeux ni poils (quoique…), longiligne sans aucune aspérité ni volume, le ver de terre n’est pas très attractif. Surtout, difficile de pouvoir vraiment l’observer à moins qu’ils ne pleuve ou au détour d’un bêchage. Pourtant, le ver de terre, animal menacé par l’agriculture intensive et par des décennies de traitements chimiques et de défrichage qui ont rendu invivable son habitat naturel, le sol, mérite toute notre attention.

Il est non seulement un compagnon incontournable pour les jardiniers en aérant le sol et en le fertilisant par ses déjections (merci les endogés et anéciques, gros pépères et/ou mémères long et blancs), mais aussi précieux dans la décomposition de nos déchets de cuisine. Le Tripôt a vu la différence avec le développement d’une colonie de vers fournis par le jardin partagé du Grand Séminaire de Metz. Les apports hebdomadaires en déchets variés ont ainsi permis de soigner cette population de vers (nom de code : les épigés reconnaissables à leur couleur « FC METZ »…allez les grenats!) en croissance permanente mais maîtrisée. En effet, les vers de terre épigés régulent leur reproduction en fonction des apports. Avec la quantité de déchets déposée en moyenne dans nos composteurs, inutile de vous dire que notre colonie se porte comme un charme!

Aussi nous vous proposons de venir récupérer des vers de terre pour constituer chez vous, la colonie de votre lombricomposteur. L’avantage c’est non seulement la gratuité de l’offre, mais également la garantie d’efficacité. En effet, en venant vous fournir chez Le Tripôt, vous êtes assuré contre les déconvenues et pour une décomposition garantie de vos déchets dans votre lombricomposteur acheté auprès de magasins de jardinage, par internet ou autofabriqué.

Alors, venez prendre un ver avant de vous lancer et découvrir vos futurs animaux de compagnie.

Plus d’infos : http://www.verslaterre.fr/pg-25-mn-2-ssmn-4-sssmn-15-titre-les_3_vers.html et les permanences du Tripôt!

Elodie du Tripôt.

Publicités

Le Tripôt fête l’automne le 10 octobre

img_4831rAvec quelques jours de retard, le Tripôt vous invite à fêter le passage de l’été à l’automne. Souvent synonyme de temps grisâtre et de rentrée, l’automne nous montre aussi des couleurs souvent magnifiques et nous apporte son lot de légumes de saison. Les soupes se préparent…

Rendez-vous le lundi 10 octobre, pendant la permanence de 18h30 à 19h30, pour un pot sympathique sous la forme d’auberge espagnole. Apportez ce que vous voulez et partageons un bon moment sur notre site…

Echanges solidaires en Nouvelle Ville

p1050903rLe temps était idéal, le dimanche 25 septembre, pour cette journée « Echanges solidaires », organisée par le comité de quartier Nouvelle Ville. Située juste à côté du marché (place Philippe de Vigneulles), cette première édition a connu un certain succès.

Le Tripôt était tout naturellement présent, aux côtés d’autres associations et acteurs du quartier (les Incroyables Comestibles, Organeo, la Fondation Abbé Pierre, l’Epicerie Solidaire, l’Ecole de Danse, les Vitrines Ephémères…). Les Tripôtes ont répondu au mieux aux questions des habitants du quartier et d’ailleurs sur le compostage et le fonctionnement de notre site.

En parallèle, la donnerie a été l’occasion pour certains habitants de donner des objets dont ils n’avaient plus l’utilité (livres, jouets, vaisselle…) et à d’autres de trouver leur bonheur parmi les objets déposés. Un concept qui a étonné… « Ah, bon, c’est gratuit ? C’est une sorte de troc ? ». Et oui, pas d’argent, on donne et on récupère ce qu’on veut. C’est simple et ça évite de jeter des objets qui ont encore une utilité. Le reste des objets a ensuite été donné à Emmaüs. Nul doute qu’une seconde édition sera programmée l’an prochain.

Quelques photos de l’événement :